View all newsletters
Receive our newsletter – data, insights and analysis delivered to you
In association with Weir
  1. Sponsored
July 16, 2021updated 03 Mar 2022 4:54pm

Un nouveau rapport identifie des opportunités importantes de réduction des émissions de carbone dans l’industrie minière mondiale

  • Une nouvelle analyse expose l’ampleur de la consommation d’énergie dans l’industrie minière et identifie des moyens de réduire celle-ci à l’aide des technologies actuellement disponibles
  • Des matériaux comme le cuivre, le lithium et le nickel jouent un rôle essentiel dans les technologies telles que les véhicules électriques et les énergies renouvelables qui aideront le monde à atteindre ses objectifs de décarbonation
  • Alors que la demande pour ces métaux augmente, l’industrie minière elle-même doit devenir plus efficiente et respectueuse de l’environnement

 

Free Papier blanc
img

Mining Energy Consumption 2021 (Consommation énergétique de l'industrie minière 2021)

Exposant la véritable ampleur de la consommation d'énergie de l'industrie à un moment de forte pression pour accroître la durabilité des opérations minières, cette étude de haut niveau analyse les données de consommation d'énergie de l'industrie minière à partir de plus de 40 études publiées afin de permettre de mieux comprendre où l'énergie est consommée dans les opérations minières et le traitement des minéraux. Commanditée par Weir Group plc, l'étude met en lumière l'importance de la décarbonation pour l'industrie, tout en identifiant un certain nombre d'opportunités essentielles de réduction de la consommation d'énergie et des émissions.
by Weir
Enter your details here to receive your free Papier blanc.

L’industrie minière mondiale doit se détourner des anciens systèmes et processus si elle souhaite surmonter le défi de la décarbonation, selon un nouveau rapport calculant la part de consommation d’énergie mondiale de l’industrie minière et identifiant les façons dont l’industrie peut aider la transition vers zéro émission nette nécessaire pour limiter les températures conformément à l’Accord de Paris.

Ce rapport, commandité par Weir Group plc, analyse les données énergétiques minières de plus de 40 études publiées pour permettre de mieux comprendre où l’énergie est consommée dans les opérations minières et le traitement des minéraux. Il montre que la quantité totale d’énergie utilisée par l’industrie minière, qui joue un rôle essentiel en fournissant les métaux utilisés au cœur de l’économie moderne, est égale à environ 3,5 % de l’utilisation mondiale d’énergie.

Les métaux produits par les opérations minières sont cruciaux pour permettre la transition mondiale vers une infrastructure faible en carbone. Mais si rien n’est fait, la consommation d’énergie dans les opérations minières elles-mêmes s’apprête à tendre à la hausse au cours des années à venir, alors que nous observons une augmentation de la demande concernant des métaux comme le cuivre, le nickel et le zinc. Le rapport suggère qu’il existe déjà des technologies pouvant faire une différence significative face à cette tendance.  Il insiste par exemple sur le fait que la fragmentation des solides (à savoir les processus de concassage et de broyage)  est ce qui consomme le plus d’énergie sur les sites miniers, représentant généralement 25 % de la consommation d’énergie finale d’une opération minière. Ceci équivaut à l’énergie utilisée par 221 millions de foyers britanniques typiques, soit environ 1 % de la consommation totale à l’échelle mondiale. La fragmentation des solides est donc une cible naturelle des opportunités les plus percutantes en matière d’économie d’énergie.

L’apport de petites améliorations dans les technologies de fragmentation des solides peut conduire à des économies relativement importantes tant en termes de consommation d’énergie que d’émissions de gaz à effet de serre. Par exemple, une amélioration incrémentale de 5 % de l’efficience énergétique sur l’ensemble de la fragmentation des solides pourrait donner lieu à des réductions des émissions de gaz à effet de serre de plus de 30 millions de tonnes d’équivalent CO2. Le remplacement de l’équipement de fragmentation des solides traditionnel par une nouvelle technologie de broyage réduit également les émissions indirectes dans la chaîne de valeur minière, par exemple en supprimant la nécessité de fabriquer des billes de broyage d’acier qui produisent beaucoup d’émissions. Sous ses diverses formes, le diesel des équipements mobiles représente 46 % de la consommation d’énergie restante de l’industrie minière, suivi de l’électricité dans les opérations minières (ventilation) à hauteur de 15 %, avec enfin les « autres opérations électriques » à 14 %.

Les autres opportunités significatives identifiées par le rapport pour réduire la consommation d’énergie des opérations minières incluent l’optimisation, les big data et l’intelligence artificielle. Par ailleurs, si des sources d’énergie à zéro émission sont déployées pour l’équipement minier (par exemple l’énergie renouvelable, le stockage d’énergie et les combustibles alternatifs), l’industrie pourrait bien parvenir à zéro émission, laissant un rôle relativement mineur aux compensations et aux crédits carbone.

Ce rapport est publié au moment où l’industrie minière subit une pression toujours plus grande pour produire les minéraux essentiels soutenant certaines des plus importantes tendances structurelles mondiales, de la croissance de la population à la décarbonation en passant par l’urbanisation. Le cuivre, le nickel, l’acier et le lithium sont les principaux composants de l’infrastructure des énergies renouvelables, des véhicules électriques ainsi que de la transmission et du stockage d’électricité. Le passage à une économie décarbonée donnera lieu à une consommation primaire accrue de ces produits extraits, même en considérant le recyclage. Il est donc important que les opérations minières elles-mêmes deviennent plus viables.

Jon Stanton, président-directeur général de Weir Group, a commenté : « L’industrie minière joue un rôle central dans le développement économique à l’échelle mondiale, les minéraux cruciaux permettant la transition faible en carbone requise dans le reste de l’économie. Mais l’environnement dans lequel elle opèrera à l’avenir sera très différent de celui d’hier, nécessitant un changement et un investissement étendus. Pour faire court : les opérations minières doivent devenir plus durables et efficientes si elles veulent fournir les ressources essentielles dont le monde a besoin pour la décarbonation tout en réduisant leur propre impact environnemental. Ce rapport constitue une contribution importante à ce débat qui, nous l’espérons, suscitera des conversations réfléchies sur la marche à suivre à travers le monde. »

Alison Keogh, présidente-directrice générale de la Coalition for Energy Efficient Comminution, a déclaré : « Ce rapport met en lumière à la fois un défi et une opportunité de revitaliser les discussions et initiatives intersectorielles concernant la décarbonation et les solutions ESG. Nous invitons les leaders de l’industrie à contribuer et collaborer activement au travers de partenariats entre les opérations minières, les fournisseurs et la recherche, et à partager leurs connaissances. Ensemble, nous pouvons accélérer une amélioration de l’empreinte en matière d’énergie, d’émissions et d’eau dans toute l’industrie, et ce plus rapidement.

Téléchargez le rapport indépendant Mining Energy Consumption 2021 (Consommation énergétique de l’industrie minière 2021) ci-dessous.

Free Papier blanc
img

Mining Energy Consumption 2021 (Consommation énergétique de l'industrie minière 2021)

Exposant la véritable ampleur de la consommation d'énergie de l'industrie à un moment de forte pression pour accroître la durabilité des opérations minières, cette étude de haut niveau analyse les données de consommation d'énergie de l'industrie minière à partir de plus de 40 études publiées afin de permettre de mieux comprendre où l'énergie est consommée dans les opérations minières et le traitement des minéraux. Commanditée par Weir Group plc, l'étude met en lumière l'importance de la décarbonation pour l'industrie, tout en identifiant un certain nombre d'opportunités essentielles de réduction de la consommation d'énergie et des émissions.
by Weir
Enter your details here to receive your free Papier blanc.

Topics in this article:
NEWSLETTER Sign up Tick the boxes of the newsletters you would like to receive. The top stories of the day delivered to you every weekday. A weekly roundup of the latest news and analysis, sent every Friday. The mining industry's most comprehensive news and information delivered every month. The mining industry's most comprehensive news and information delivered every month.
I consent to GlobalData UK Limited collecting my details provided via this form in accordance with the Privacy Policy
SUBSCRIBED

THANK YOU